Mesurer les performances de sa stratégie digitale : les différentes approches possibles

O Bon Web » Actu » Mesurer les performances de sa stratégie digitale : les différentes approches possibles

Le digital est devenu incontournable pour les entreprises. Qu’il s’agisse de communiquer, de vendre ou de servir ses clients, le web et les réseaux sociaux sont des canaux essentiels. Comment savoir si sa stratégie digitale porte ses fruits ? Comment mesurer concrètement ses résultats et son efficacité ? Il existe plusieurs façons de connaître les performances d’une stratégie digitale, en fonction des objectifs fixés. 

Les métriques liées au trafic

Commencez par mesurer le trafic généré par ses différents supports digitaux. Il constitue le reflet direct de l’intérêt porté par les internautes. Vous pouvez vous adresser à un expert dans ce domaine. Business-Aptitude est une agence spécialisée sur WordPress à Lille. Les principales métriques utilisées sont :

A découvrir également : Quels sont les bienfaits de choisir l’apprentissage des jeux éducatifs pour enfants ?

  • le nombre de visites sur le site web ;
  • le temps passé sur le site ;
  • les pages vues ;
  • les sources de trafic.

Ces métriques peuvent être obtenues grâce à des outils d’analyse web comme Google Analytics. Elles permettent de mesurer si le trafic croît sous l’effet des actions menées.

Les indicateurs de référencement

Le référencement naturel sur les moteurs de recherche comme Google est un enjeu majeur du digital. De nombreuses métriques existent pour mesurer ses performances en la matière :

En parallèle : Peut-on apprendre les langues étrangères en adoptant les jeux éducatifs ?

  • le nombre de positions gagnées pour les mots-clés ciblés ;
  • le trafic provenant des SERPs (search engine results pages) ;
  • le taux de rebond.

Les statistiques Google Search Console permettent d’affiner l’analyse keywords par keywords. Un bon référencement naturel est le signe que le contenu produit répond bien aux attentes des internautes.

Les indicateurs liés aux réseaux sociaux

Pour mesurer les performances sur les réseaux comme Facebook, Twitter ou LinkedIn, on s’intéressera plutôt aux interactions générées :

  • le nombre d’abonnés ou followers ;
  • les likes, les partages et les commentaires ;
  • les clics vers le site ;
  • les impressions.

Chaque réseau a ses outils d’analyse dédiés (Facebook Insights, Twitter Analytics, etc.). La croissance des interactions indique que la stratégie de contenus fonctionne.

Les indicateurs de performance business

L’objectif final d’une stratégie digitale est bien sûr d’apporter de la valeur business à l’organisation. Vous pouvez donc mesurer :

  • le chiffre d’affaires généré en ligne via les ventes directes ou indirectes ;
  • le taux de conversion des visites en prospects ou en ventes ;
  • le ROI (Return On Investment) des actions menées, en comparant gains et coûts ;
  • la notoriété de marque et la satisfaction clients (par des études ou le NPS) ;
  • l’évolution des ventes hors ligne attribuables au digital.

Ces KPI commerciaux montrent concrètement dans quelle mesure le digital impacte positivement les résultats de l’entreprise.

Corréler les indicateurs

L’idéal est de croiser tous les types de données issues du web, des réseaux et du business pour avoir une vision globale. Par exemple, vous pourrez corréler :

  • une hausse du trafic venant de Twitter à une augmentation des conversions sur le site.
  • de meilleures positions Google avec une notoriété et des ventes en progression.
  • une baisse du taux de rebond sur une page référencée à une hausse de son temps de visite.

Analyser les corrélations permet de mieux comprendre quel canal ou quelle action fonctionne le mieux, et d’optimiser en conséquence. C’est la clé pour une stratégie digitale véritablement ayant un réel impact. Au fur et à mesure, vous pourrez le corriger ou l’améliorer selon vos nouveaux objectifs.

Mesurer les performances de sa stratégie digitale : les différentes approches possibles

Retour en haut